L’immobilier locatif professionnel avec les SCPI

Depuis quelques années, les SCPI (Sociétés civiles de placement immobilier) intéressent de plus en plus les investisseurs. Constituant une alternative à un placement dans l’immobilier locatif, ce type de structure s’avère plus flexible en plus de proposer des offres relativement sûres. Bien qu’il s’agisse d’un investissement immobilier à plus grande échelle, force est de constater que la SCPI présente de nombreux atouts notables. Aussi, si vous êtes un investisseur à la recherche d’un projet locatif pour compléter vos revenus, opter pour ce type de structure s’avère une option à prendre en compte.

La particularité des sociétés civiles de placement immobilier

En principe, le mécanisme de fonctionnement d’une société civile de placement immobilier s’avère relativement simple. En réalité, placer en SCPI consiste à investir dans un ensemble immobilier. Aussi, il ne s’agit aucunement d’acquérir une résidence précise à gérer pour ensuite en dégager de revenus locatifs. En optant pour une SCPI, il est possible de bénéficier d’un taux de rentabilité relativement élevé et de percevoir des revenus complémentaires sans les contraintes et obligations des bailleurs. En effet, la société de gestion prendra en charge la SCPI à partir d’une collecte de fonds effectuée auprès de multiples investisseurs. Dès lors, un parc immobilier conforme aux stratégies d’investissement définies dans les statuts de la société sera constitué. En général, les acquisitions dans le cadre d’une SCPI se concentrent sur les bureaux disposant d’un bail commercial. De plus, la gestion concerne l’intégralité de la structure. Par conséquent, les investisseurs n’ont aucune part à assumer à part la constitution du capital.

A lire en complément : Quelles garanties pour louer un local commercial ?

La SCPI, une solution offrant un rendement conséquent

Dans l’ensemble, les SCPI sont régies par des sociétés de gestion sous l’autorité de l’AMF (Autorité des marchés financiers). À cette condition, une autorisation est octroyée aux sociétés de placement qui fournissent des rapports annuels afin d’assurer une transparence totale. Aussi, en fonction des parts dans la SCPI, chaque associé perçoit une quote-part des loyers versés. En ce sens, le risque locatif dans les sociétés civiles de placement immobilier est quasi nul. La raison réside notamment dans le fait que les profits générés sont dilués à travers de nombreux locataires.

Il est important de noter que les sociétés civiles de placement immobilier permettent de bénéficier de la revalorisation du parc immobilier. Cela sert surtout à accroître la valeur de votre action auprès de la structure au cours des années. Dans cette optique, une SCPI s’avère surtout un moyen particulièrement efficace de générer annuellement des revenus additionnels à partir d’un taux avantageux. En réalité, en s’appuyant sur un ensemble de bien immobilier relativement performant, ce placement peut vite dépasser la rentabilité d’un livret d’épargne. C’est également le cas pour un fond en euros sur un contrat d’assurance vie ou un compte-titre, puisque le taux peut atteindre les 6 ou 7 %. Il s’agit ainsi d’un investissement particulièrement rentable pour les professionnels.

A voir aussi : Comment calculer impôts sur revenus locatifs ?

Les raisons d’opter pour une SCPI pour un investissement locatif professionnel

En principe, les sociétés civiles de placement immobilier de rendement se concentrent uniquement sur les biens immobiliers professionnels. Aussi, elles se cantonnent surtout aux bureaux, aux commerces et aux entrepôts. Il est important de préciser que dans le cadre d’une SCPI, les placements peuvent être effectués à partir d’une structure disposant d’un capital fixe ou d’un capital variable. Aussi, ce type d’investissement s’avère intéressant pour plusieurs raisons.

Il permet notamment de conclure un bail commercial. Il s’agit d’une opération qui protège mieux le propriétaire et qui permet d’être moins sensible aux fluctuations du marché immobilier. Il en résulte ainsi un très bon rapport locatif. Au cours de ces dernières années, les sociétés civiles de placement immobilier ont intégré le cercle relativement fermé des placements sûrs. Aussi, si vous cherchez une alternative à l’investissement locatif pour intégrer le marché immobilier, il s’agit d’une option présentant peu de risques. De plus, les SCPI assurent un rendement assez conséquent si vous choisissez bien la structure.

La SCPI, un rapport entre la rentabilité et le risque intéressant

Avec le temps, la société civile de placement immobilier a pris énormément d’ampleur, puisqu’elle s’apparente à l’investissement immobilier traditionnel. D’ailleurs, les investisseurs la considèrent comme une solution adaptée pour réduire les risques. Ces profils cherchent généralement à préparer leur retraite ou à générer des revenus complémentaires sans passer par les fonds en euros des assurances vie.

Ainsi, investir dans une société civile de placement immobilier constitue un placement sans contrainte. À la différence d’un placement immobilier locatif direct dans un appartement ou une maison, la SCPI permet d’éviter la gestion des locataires. En réalité, c’est la société de gestion qui se charge de cette dernière et des décisions de placement. De plus, étant une part dans un ensemble de bien immobilier, la SCPI s’avère un projet accessible à tous les budgets. En effet, vous pouvez commencer votre placement avec quelques milliers d’euros pour en faire votre fond de portefeuille et augmenter la somme au fur et à mesure.

Les risques dans le cadre d’un investissement dans une SCPI

Contrairement à d’autres placements dans le domaine de l’immobilier locatif, l’investissement en SCPI présente quelques risques. En effet, il est important de préciser que les sociétés civiles de placement immobilier sont des capitaux et des rendements qui ne disposent d’aucune garantie. Il est également nécessaire de tenir compte du risque locatif, des secteurs d’activités, de la trésorerie et de la fiscalité. Par ailleurs, en choisissant une structure relativement performante, vous n’aurez rien à craindre.

La fiscalité dans une SCPI

En principe, il existe deux types de sociétés civiles de placement immobilier, à savoir les SCPI fiscales et les SCPI de rendement. Ainsi, les premières permettent de profiter d’avantages fiscaux assez importants et les secondes de générer un rendement.

En somme, la société civile de placement immobilier fiscale permet de profiter, durant l’année de souscription, d’un avantage fiscal plus ou moins important. Il peut notamment être sous forme de déduction ou de réduction d’impôt, et cela, à partir d’un montant de placement assez faible.

En ce qui concerne la SCPI de rendement, elle n’offre pas d’avantages fiscaux à proprement parler. Toutefois, presque l’intégralité des profits que l’investisseur perçoit est imposable dans la catégorie des revenus fonciers. Ainsi, en cas de financement à crédit ou de déficit foncier déjà présent, ce type de placement permet à l’investisseur une rente moins imposée.

vous pourriez aussi aimer