L’essentiel à savoir sur le viager avant de s’y lancer

La vente en viager est une méthode de cession de biens immobiliers qui est recommandée aux personnes âgées ou en retraite. En effet, cette transaction immobilière consiste à vendre un bien immobilier à une personne tierce moyennant un versement périodique. Cette dernière est appelée la rente viagère. Mais alors, comment fonctionne le viager ? On vous donne quelques points essentiels ici.

La vente en viager : comment ça marche ?

Toute vente en viager repose sur un principe de fonctionnement unique. Il s’agit du principe d’aléa. Ce dernier signifie qu’aucune des parties (vendeur et acheteur) ne peut connaître le montant de la rente viagère au moment de la signature de l’acte de vente. En effet ce montant dépend en partie de la date de décès du vendeur ou du propriétaire du bien immobilier en question. Retenez que l’absence d’un aléa sur neo-viager.fr dans un tel contrat de vente annule définitivement l’acte de vente.

A découvrir également : Grand Paris : Où acheter une maison à Paris ?

Le montant de la rente viagère : comment le déterminer ?

La rente viagère désigne la somme à verser au vendeur du bien immobilier. Pour déterminer ce montant, un certain nombre de critères entre en jeu. Notamment, il s’agit de :

  • L’âge du vendeur du bien immobilier
  • Le prix foncier du bien immobilier
  • Le statut libre ou occupé du bien objet de vente en viager
  • Le versement d’un bouquet et son montant

Cependant, il faut souligner que si le bien immobilier est vendu en viager occupé, sa valeur foncière est soumise à une décote. Cette réduction vient compenser l’acheteur qui sera privé du droit d’usage et d’habitation jusqu’au décès du vendeur.

A lire en complément : Investir en 2022 : les 5 meilleurs actifs

vous pourriez aussi aimer