Revenus fonciers : comment profiter des avantages fiscaux ?

En France, vous avez la possibilité de profiter de certains avantages fiscaux si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier. Il suffit pour cela de connaître quelques astuces qui vous permettraient d’optimiser le montant de vos impôts. Retrouvez ici quelques-unes de ces astuces.

Louer un bien en location nue

La location nue se caractérise par une location d’un logement ne contenant que les éléments essentiels pour y habiter, notamment les points d’eau équipés. En d’autres termes, ce type de logement ne contient que des dispositifs tels que la baignoire, la douche, les éléments de cuisine et les toilettes.

A découvrir également : Où placer en SCPI ?

Selon le régime micro-foncier en location nue, vous pouvez bénéficier d’une déduction d’impôt si vous êtes propriétaire d’un logement à louer en location nue. Selon ce régime, vous profiterez d’un abattement fiscal de 30 % si vous déclarez vos revenus bruts issus de ce type de location. Bien évidemment, pour cela, il faudrait que ces revenus soient de moins de 15 000 euros par an.

Cette mesure a été mise en place afin que l’abattement fiscal couvre les frais annuels des propriétaires d’un logement en location nue. Il est appliqué automatiquement après la déclaration des revenus bruts. Pour en profiter, assurez-vous de déclarer vos revenus bruts en case 4BE de la déclaration de revenus.

A lire en complément : Quel taux immobilier en 2021 ?

Déclarer les charges déductibles d’impôt pour profiter d’un déficit foncier

On peut parler d’un déficit foncier lorsque les charges d’un propriétaire de bien immobilier sont plus importantes que les loyers perçus. Pour profiter des avantages de ce mécanisme lorsque vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, vous devez adhérer au régime réel et soumettre votre bien à la location nue.

Lorsque vous êtes un propriétaire en situation de déficit foncier, vous pouvez déduire vos charges de vos recettes. Autrement dit, grâce à ce mécanisme, vous ne serez pas imposé sur les loyers que vous percevrez. Parmi ces charges déductibles, vous retrouverez :

  • Les charges de copropriété ;
  • Les travaux effectués dans le but de réparer ou d’améliorer le bien immobilier ;
  • Les primes d’assurance ;
  • Les intérêts d’emprunt ;
  • La taxe foncière ;
  • Les frais de gestion du bien immobilier.

L’autre avantage fiscal dont vous pouvez profiter si vous êtes en situation de déficit foncier est une déduction fiscale. En effet, vous avez la possibilité de déduire la différence de votre impôt sur votre revenu foncier si ce dernier est inférieur à vos charges. Cependant, par an, vous ne pouvez pas déduire de vos revenus plus de 10 700 euros de déficit foncier.

Bien effectuer ses déclarations de revenus

avantages fiscaux

Outre par le biais des revenus fonciers, vous pouvez profiter de certains avantages fiscaux. Par exemple, si vous tenez compte de certains aspects lors de la déclaration de votre situation familiale, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt. Pour profiter de cet avantage fiscal, assurez-vous de bien déclarer toutes vos charges concernant votre situation familiale.

Avantages fiscaux pour les enfants à charge

Vous devez déclarer vos enfants à charge lorsque vous en avez. Il faut rappeler que pour chaque enfant à charge, une demi-part est augmentée sur votre quotient familial. Il s’agit d’un aspect d’autant plus important à relever que plus votre foyer fiscal comporte de parts, plus vous avez une fiscalité avantageuse.

De même, il vous serait bénéfique de déclarer vos enfants à charge qui poursuivent leurs études. Cela pourrait vous permettre de profiter de 183 euros de réduction d’impôt sur les frais de scolarité. La réduction est fonction du niveau d’études de vos enfants à charge.

Avantages fiscaux liés au versement des pensions alimentaires

Pensez à déclarer votre situation lorsque vous versez des pensions alimentaires à vos enfants. Si vos enfants sont encore mineurs, les pensions seront entièrement déduites de votre revenu global. Dans le cas où vous versez des pensions alimentaires à des enfants majeurs, vous pouvez également bénéficier d’une déduction à un certain seuil.

Avantages fiscaux en cas de PACS

Les personnes pacsées peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt significative sur le revenu du foyer fiscal. La réduction dépendra essentiellement des choix effectués lors du PACS, notamment du choix du type de taux d’imposition. Le fait que vous ayez opté ou non pour la déclaration commune peut aussi avoir un impact sur la réduction d’impôt.

vous pourriez aussi aimer